FacebookYoutubeLinkedin

Témoignage de Djamel

Proxite tem djamelMembre du Conseil des Jeunes de Proxité

Lorsque je suis arrivé en France en octobre 2005, j'étais déscolarisé car j'avais manqué la rentrée de septembre, et je ne parlais pas français. Ma première marraine Bernadette m'a beaucoup aidé dans mon apprentissage de cette langue, mais pas seulement : on se voyait aussi en dehors de Proxité, au théâtre, au musée... C'était vraiment des expériences nouvelles pour moi. 

Bernadette m'a aidé jusqu'au bac, puis mon entrée à l'Ecole Nationale de Commerce de Paris a fait évoluer le contenu du parrainage. Préparant le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion), j'ai été accompagné sur les trois dernières années par Khalil, Yann, puis Matthieu. Leurs expériences de la vie professionnelle autant que leurs compétences m'ont beaucoup servi. Je suis toujours en contact avec mes anciens parrains !

J'ai validé mon DCG l'an dernier, et je prépare actuellement le DSCG (diplôme de niveau master), une étape très difficile... Aujourd'hui, je me rends compte que le parrainage a joué un rôle important dans mon intégration en France, aussi bien scolairement, socialement que professionnellement.