Vanessa & Souleymane

Souleymane et Vanessa sont en binôme depuis octobre 2017. Ils se voient chaque semaine à l’antenne La Redoute à Roubaix (59) pour travailler les matières de Souleymane et avancer sur sa recherche d’alternance. Ils nous racontent comment se passe leur parrainage :

Vanessa-souleymane-proxiteSouleymane, filleul : Parfois on travaille les mathématiques, le français ou l’anglais. On a travaillé aussi sur mon rapport de stage, parce que tout seul... Je l’aurais fait, mais ça aurait été compliqué. L’organisation du rapport par exemple, je n’y arrivais pas parce que c’était la première fois que je faisais un rapport de stage. L’an prochain, j’aimerais faire une alternance, donc on en parle beaucoup aussi. Ma marraine m’a donné des conseils, elle m’a dit qu’il ne faut jamais baisser les bras et depuis ça revient souvent dans ma mémoire. Quand je vais me coucher, je pense à ça parfois, parce que ça m’a touché qu’elle me dise ça. Je me dis que c’est vrai, qu’il faut avancer et se battre toujours pour être meilleur. Depuis lors, j’ai bien retenu les conseils et j’essaye de les appliquer.

Vanessa, marraine : . Ce qui m’a le plus attiré chez Proxité, c’est que l’association ne fait pas de sélection. C’est ouvert à tout le monde, qu’on soit bon ou mauvais élève peu importe, tout le monde a le droit d’être accompagné chez Proxité. Ça participe à la lutte pour l’égalité des chances, et c’est ça qui m’a plu.  Et concernant ce que ça m’a apporté, et bien une vraie remise en question sur ma vie professionnelle. Je me suis rendue compte que faire du bénévolat, venir en aide à diverses personnes, c’était plus en accord avec mes valeurs que le métier que je fais actuellement. Tant qu’on peut continuer, on continuera. Humainement parlant, ça m’a apporté beaucoup. Ça a équilibré ma vie. Donc vraiment, pas d’hésitation à avoir, personnellement je resigne pour 10 ans tout de suite !